Régime réel simplifié ou régime réel normal ? Que choisir ?

Une fois que vous avez fait le choix du régime réel, il vous reste à déterminer s’il sera normal ou simplifié.
Quels sont les différences et avantages/inconvénients ?

Le réel simplifié est, comme son nom l’indique, simplifié au niveau comptable et au niveau déclaratif (administratif). Il y a peu de différences au niveau de l’imposition.

Pour bénéficier du régime réel simplifié, votre chiffre d’affaires annuel doit être inférieur à 234 000 euros. La majorité des propriétaires de location meublée et/ou saisonnière choisiront donc le régime réel simplifié.

Les simplifications comptables :
– Un bilan et un compte de résultat simplifiés
– Une comptabilité de trésorerie.
– Les écritures comptables peuvent être écrites de façon trimestrielle.
– Les frais de carburant peuvent être déduits de manière forfaitaire
– Certains frais généraux accessoires peuvent être déduits sans justificatif (dans la limite de 1 pour mille du chiffre d’affaires réalisé et d’un minimum de 152 €)

Les simplifications administratives :
Vous devez uniquement fournir :
– La déclaration professionnelle de résultats n° 2031 (http://www.impots.gouv.fr/portal/deploiement/p1/fichedescriptiveformulaire_7734/fichedescriptiveformulaire_7734.pdf ) et les tableaux annexes n° 2033-A à 2033-G http://www.impots.gouv.fr/portal/deploiement/p1/fichedescriptiveformulaire_6977/fichedescriptiveformulaire_6977.pdf le deuxième jour ouvré qui suit le 1er mai (en 2014, le 5 mai)
– Votre déclaration de revenus dans laquelle vous ajoutez vos bénéfices

Vous le voyez, malgré ces simplifications administratives, il est parfois difficile de compléter ces documents pour un propriétaire de location meublée.

C’est pourquoi, en plus de vous faire réaliser d’importantes économies d’impôt, l’équipe de Fiscalité Location vous aide et vous conseille. Contactez-nous !