Le régime Réel

Ce régime consiste à déduire à vos revenus locatifs l’ensemble des dépenses engagées pour votre activité :
– Dépenses de gestion courante au prorata de la durée de location
Taxe foncière
– Amortissement du bien
– Éventuelles provisions constituées
– Dépenses liées à la gestion locative (Coût de diffusion des annonces, etc.)

Vous relevez automatiquement de ce régime si vos revenus dépassent 32 600 € / an dans le cadre d’une location meublé classique, 81 500 € / an pour un gîte, meublé classé ou une chambre d’hôtes.

Cependant, cette option peut-être demandée indépendamment des plafonds du micro BIC. Notamment, ce régime se révèle plus intéressant à partir du moment où le total de vos charges annuelles dépassent les 50% de vos revenus pour une location meublée classique, ou 71% pour une location classée.

Une fois demandée, l’option du régime réel est valable et irrévocable pendant 2 ans, avec reconduction tacite pour une durée équivalente. Il est donc fondamental de bien calculer l’ensemble de ses revenus et charges pour déterminer si le régime réel se révèle plus intéressant que le micro BIC.

L’option doit être demandée à votre service des impôts, en envoyant simplement un courrier indiquant votre décision de bénéficier du régime du Réel. La demande doit impérativement être faite avant le 1er février de la première année où vous souhaitez bénéficier de ce régime.

 

Simulation gratuite ici

 

2 réflexions au sujet de « Le régime Réel »

  1. Ping : Le régime forfaitaire ou Micro BIC | Fiscalité Location

  2. Ping : L’imposition des revenus locatifs | Fiscalité Location

Les commentaires sont fermés.