Le régime forfaitaire ou Micro BIC

Ce régime consiste à considérer de manière forfaitaire l’ensemble des charges déductibles liées à l’activité de location meublée / location saisonnière. Un abattement forfaitaire est alors appliqué automatiquement sur le total de vos revenus.

Ce régime présente l’avantage de la simplicité puisque les charges ne doivent pas être déterminées de manière individuelle. La seule information à communiquer avec précision reste le total des revenus locatifs.

Cependant, ce régime s’applique dans le respect de certains plafonds de revenus à ne pas dépasser, en fonction du type d’hébergement.

Cas des locations meublés « classiques » (hors meublé de tourisme, chambre d’hôte ou gîte rural) :
– Vous bénéficiez automatiquement d’un abattement de 50% sur vos revenus locatifs. Seuls 50% de vos recettes seront donc intégrées à votre déclaration de revenu.
– Vous ne devez pas dépassez un revenu locatif total annuel de 32 600 €. Sinon, vous serez soumis au régime du Réel.

Cas des locations classées, meublés de tourisme, gîtes ruraux et chambres d’hôtes :
– Vous bénéficiez automatiquement d’un abattement de 71% sur vos revenus locatifs. Seuls 29% de vos recettes seront donc intégrées à votre déclaration de revenu.
– Vous ne devez pas dépassez un revenu locatif total annuel de 81 500 €. Sinon, vous serez soumis au régime du Réel.

 

Simulation gratuite ici

 

7 réflexions au sujet de « Le régime forfaitaire ou Micro BIC »

  1. Ping : L’imposition des revenus locatifs | Fiscalité Location

  2. Ping : Le régime Réel | Fiscalité Location

  3. En obtenant un label auprès de l’office du tourisme est ce que je peux déduire jusqu’ à 71 % des recettes?
    Est il possible de déduire les frais de notaire et d’amortir les frais d’installation ( achat lit, table, vaisselle etc…) ?
    Je souhaite essayer de faire de la location saisonnière
    Merci pour votre réponse
    Nathalie

    • Bonjour Nathalie,

      Voici les réponses à vos questions :
      En obtenant un label auprès de l’office du tourisme est ce que je peux déduire jusqu’ à 71 % des recettes?
      => Oui mais attention, se faire classer comme Meublé de Tourisme est relativement difficile.
      « Depuis le 1er juin 2012 le « Classement préfectoral » n’est plus un label officiel français, la procédure de classement des meublés de tourisme n’est plus confié aux préfets, mais au choix du propriétaire à un organisme agréé dont la liste est publiée. Cette liste comporte selon les départements l’Association départementale des syndicats d’initiative, un syndicat d’initiative particulier, ou d’autres organismes privés accrédités par la COFRAC4. Ce classement comporte toujours 5 catégories allant de 1 à 5 étoiles et il est valable 5 ans, à l’issue de cette période le loueur doit effectuer une nouvelle demande de classement s’il souhaite que son hébergement continue à bénéficier d’un classement. »

      Est il possible de déduire les frais de notaire et d’amortir les frais d’installation ( achat lit, table, vaisselle etc…) ?
      => Oui dans le cadre ou cela n’est pas du Micro BIC car en Micro c’est un abattement sur les loyers qui ne tiens compte d’aucune charge.

      Je souhaite essayer de faire de la location saisonnière
      => La location saisonnière peut être réalisé soit au réel soit au micro. Attention tout de même au réel l’amortissement et l’ensemble des charges seront calculés chaque année sera au prorata de la durée de location annuel.
      Exemple : durée de location saisonnière 100 jours sur 1 année à 365j cela donne un prorata de 100/365 pour la déductibilité des charges.

Les commentaires sont fermés.